Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb
  • Accueil
  • L'ENVIRONNEMENT |
  • Cadre de vie

Cadre de vie


L'ACOUSTIQUE

L’intégration du diffuseur Saran-Gidy dans son environnement passe par le respect de la réglementation acoustique.

 

Le projet s’intègre dans un territoire à vocation économique sur lequel sont principalement recensées des zones d’activités et des entreprises mais peu d’habitations.

Ce territoire est concerné par le Plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) de la métropole orléanaise, qui couvre la période 2014-2019.

 

Respect de la réglementation sur le bruit


 

Pour s’assurer de la bonne intégration acoustique du projet, VINCI Autoroutes (réseau Cofiroute) procédera à la réalisation d’un état initial du niveau sonore. Ces mesures permettront de disposer d’une bonne représentativité de l’ambiance sonore initiale sur la zone du projet.

 

Après cette étape, une modélisation acoustique du projet sera réalisée. Établie grâce à un logiciel spécifique agréé par l’État, elle permet de simuler les effets de l’aménagement sur l’ambiance sonore de la zone. Il sera ainsi possible de comparer l’ambiance acoustique prévisionnelle future avec et sans réalisation du diffuseur.

La modélisation et la réglementation en vigueur permettront de définir les protections acoustiques qui accompagneront, si nécessaire, l’aménagement afin de ne pas dégrader la situation sonore de la zone.

 

Les articles R. 571-44 et suivants du Code de l’environnement spécifient que si le projet modifie de façon significative l’ambiance acoustique (augmentation supérieure à 2 décibels (A) entre les situations futures avec et sans aménagement), et qu’il amène à un dépassement des seuils réglementaires, le maître d’ouvrage a l’obligation de mettre en place des protections acoustiques adaptées.


LA QUALITÉ DE L'AIR

Les acteurs du territoire métropolitain (collectivités et services de l’État) et VINCI Autoroutes (réseau Cofiroute) ont à cœur de préserver et d’améliorer la qualité de l’air au sein de la métropole orléanaise.

Plusieurs mesures ont été mises en œuvre, aux niveaux régional et local, pour satisfaire cet enjeu réglementaire, sanitaire, sociétal, économique et environnemental.

Respect de la qualité de l'air


Ainsi, l’État et la région Centre-Val de Loire ont élaboré conjointement un Schéma régional du climat, de l’air et de l’énergie (SRCAE), adopté en juin 2012. Depuis 2006, la métropole orléanaise est concernée par un Plan de protection de l’atmosphère (PPA), révisé en 2014.

VINCI Autoroutes (réseau Cofiroute) s’inscrit dans cette démarche et réalisera, dans le cadre du projet de diffuseur, une étude relative à la qualité de l’air.

Elle s’attachera notamment à :

  • identifier les principales sources de pollution dans l’environnement de la zone d’étude,
  • analyser les données de mesure de qualité de l’air disponibles à proximité de la zone d’étude,
  • présenter les résultats d’une campagne de mesures in situ et caractériser la qualité de l’air sur la zone d’étude.