Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

L'enjeu de conservation des chauves-souris

Publié le -

Environnement

Souvent mal connues, les chauves-souris, qui appartiennent à l’ordre des chiroptères, n’en sont pas moins protégées du fait de leur rôle dans le fonctionnement des écosystèmes. C’est pourquoi le projet de diffuseur de Saran-Gidy met l’accent sur leur préservation grâce à des mesures appartenant à la séquence « Eviter, Réduire, Compenser ».

Présentation des espèces présentes et de leur habitat sur la zone de projet :
Sur les 20 espèces de chiroptères présentes dans le département du Loiret, 15 espèces ont été repérées contactées au moyen de détecteurs à ultrasons par le cabinet d’écologues Ecosphère, entre 2015 et 2019. Parmi ces 15 espèces, 8 présentent un enjeu de conservation :

  • La Barbastelle ;
  • Le Murin à moustaches ;
  • Le Murin de Daubenton ;
  • Le Murin de Bechstein ;
  • La Noctule commune ;
  • La Noctule de Lavoisier ;
  • La Pipistrelle de Nathusius ;
  • La Pipistrelle pygmée.

En outre, environ 120 arbres présentant des potentialités de gîtes ont été identifiés dans les différentes parcelles de chênaie-charmaie du Bois des Grands Logis à l’est et à l’ouest de l’A10.

L’activité des chauves-souris est très hétérogène au sein de mêmes habitats et selon les périodes de l’année. A proximité de l’autoroute A10, même au sein de milieux favorables, l’activité est systématiquement faible à très faible. Cependant, la préservation des espèces de chiroptères reste un enjeu du projet de création du futur diffuseur de Saran-Gidy. En effet, certaines espèces telles que les murins (au moins 6 espèces recensées) peuvent utiliser des gîtes de transits dans les boisements et leurs lisières tandis que la Barbastelle semble fréquenter ces habitats toute l’année. La Pipistrelle de Nathusius, les Noctules communes et de Leisler fréquentent cette zone uniquement en été. Enfin les chauves-souris utilisent ces milieux comme territoires de chasse.

murin de bechstein laurent arthur

Murin de Bechstein (crédit photo : Laurent Arthur, Ecosphère)