Skip to main content
En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou technologies similaires par VINCI Autoroutes et ses partenaires afin d’améliorer votre navigation, permettre de réaliser des statistiques de visites et disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts.

Breadcrumb

Entretien avec le Coordonnateur Sécurité

Publié le - Mis à jour le 24 février 2020

Aménagement du territoire

Pouvez-vous nous présenter votre métier ?

Je suis Coordonnateur Sécurité et Protection de la Santé (CSPS).
Sur le projet, plusieurs entreprises sont amenées à travailler en simultané ou de manière successive. Le CSPS est responsable de la gestion de cette coactivité. Son rôle est de veiller à ce que des principes communs de sécurité soient respectés, afin de prévenir les risques professionnels. Il doit également anticiper l’utilisation future de l’ouvrage en y intégrant la sécurité.

Le CSPS intervient à la fois pendant les études du projet en phase amont, en période de préparation du chantier et pendant toute la durée des travaux, phases durant lesquelles la sécurité est une préoccupation permanente. Le CSPS anime et diffuse cet esprit de vigilance auprès de l’ensemble des intervenants, par exemple en accueillant toutes les entreprises à leur arrivée sur chantier ou en faisant régulièrement des visites de travaux.


Quelle est votre mission sur le projet de création du diffuseur de Saran-Gidy ? Pourquoi cette mission est-elle primordiale ?

Sur le projet de création du diffuseur de Saran-Gidy comme sur tous les autres projets, cette mission est primordiale. En effet, depuis 2012 VINCI autoroutes (réseau Cofiroute) a engagé la démarche Maîtrise d’Ouvrage Zéro Accident (MOZA) sur tous ses chantiers. Son objectif est que tous les intervenants, compagnons et encadrants, rentrent chez eux chaque soir en bonne santé, sans avoir été victime d’accident du travail.

Le CSPS est là, en association avec les autres acteurs que sont le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre et l’exploitant, pour assurer la sécurité des conditions de travail du personnel de chantier et pour limiter les risques vis-à-vis de la circulation des usagers de l’autoroute A10.


Quels sont les enjeux de l’opération en termes de mission CSPS ? Comment faites-vous face à ces enjeux ?

Les enjeux les plus importants sont les suivants :

  • La proximité de la circulation autoroutière, notamment pour les travaux de construction du pont sur l’A10 ; 
  • L’interface avec le chantier concomitant d’élargissement à 2X4 voies de l’autoroute A10 qui requiert un dialogue et une coordination constants avec les acteurs de ce projet ;
  • La gare de péage pour laquelle le coordonnateur doit participer aux choix des équipements, des accès et des modes opératoires afin d’anticiper les opérations d’entretien en phase exploitation et permettre que ces interventions se déroulent en toute sécurité. 

L’ensemble de ces enjeux doit être pris en compte dès la période de préparation et suivis pendant tout le chantier.