Skip to main content
Ce site utilise des cookies de mesure d’audience afin de vous assurer une expérience de navigation fluide et nous permettre de réaliser des statistiques de navigation

Breadcrumb

3 questions au bureau ACOUSTB en charge des études acoustique du projet

Publié le -

Aménagement du territoire

Pouvez-vous nous présenter votre métier ?

Au sein du bureau d’études ACOUSTB, nous apportons notre expertise dès le stade des études de faisabilité, pour orienter la définition de ce projet vers un moindre impact acoustique pour les riverains. Au stade de l’étude d’impact, notre mission est d’assurer le respect des exigences réglementaires et de compenser l’impact sonore de l’infrastructure par la proposition de solutions de protections acoustiques et de réduction des nuisances lorsque cela est nécessaire. Nous intervenons également lors des phases de chantier et après la mise en service du projet, afin de contrôler, par des mesures objectives et standardisées, le respect des niveaux de bruit admissibles et des engagements pris par le maître d’ouvrage.

Au-delà de cet aspect technique, une autre facette de notre métier réside dans l’accompagnement de nos clients lors de la phase de concertation et pour la communication des résultats des études acoustiques auprès des riverains, notamment lors de l’enquête publique.


Quelle est votre mission et celle de votre équipe sur le projet de création du diffuseur de Saran-Gidy ? Pourquoi cette mission est-elle primordiale ?

Notre mission consiste à rédiger le volet acoustique de l’étude d’impact du projet. Elle a débuté en février 2019 par la réalisation de mesures de bruit en façade des habitations et bâtiments de bureaux les plus proches du futur diffuseur.

Le plan ci-contre présente le périmètre de l'étude et la localisation des prises de mesures, à l'est de l'A10 (PF2) sur la commune de Saran, et à l'ouest de l'A10 (PF1 et PF3) sur la commune de Gidy

Ces mesures ont permis de caractériser l’ambiance sonore existante dans ce secteur et de fixer les objectifs en termes de niveaux sonores maximum admissibles après mise en service du diffuseur. Une modélisation du site a ensuite été nécessaire pour évaluer l’impact du projet à long terme et statuer sur la nécessité de mettre en œuvre des protections acoustiques.

En se basant sur les exigences réglementaires imposées pour une modification d’infrastructure, l’objectif final de cette mission est de s’assurer que l’élargissement de l’A10 et la création du diffuseur de Saran-Gidy ne dégradent pas significativement l’ambiance sonore pour les riverains du domaine autoroutier concédé.


Quels sont les enjeux de l’opération/du projet en matière d’acoustique ?

Les enjeux en matière d’acoustique consistent à mettre en œuvre un projet dont l’aménagement, cumulé à celui de l’élargissement de l’A10, soit le moins pénalisant possible pour les riverains de l’autoroute.

En amont, cela passe par une réflexion sur la localisation et le positionnement du diffuseur de Saran-Gidy, afin de limiter l’impact sur les secteurs d’habitations tout en garantissant qu’il remplisse ses objectifs, notamment en matière de sécurité. Puis, le cas échéant, par le choix et le dimensionnement des protections acoustiques à mettre en œuvre, tels que des écrans ou des merlons. Enfin, le suivi de l’efficacité des mesures adoptées, lors de la phase chantier et après la mise en service, est primordial pour s’assurer du bon respect des réglementations et donc de la qualité de vie des populations.

outiles mesure acoustique